Accueil > Archives > 09 juin 2005, Tribune de Genève, Bluewin et Terre-Net

09 juin 2005, Tribune de Genève, Bluewin et Terre-Net

jeudi 9 juin 2005

Quand les vaches transhument en ville. La transhumance des troupeaux en montagne est devenu un véritable spectacle pour les urbains. Des artistes et des publicitaires l’ont bien compris, qui font désormais transhumer des vaches en pleine ville. « Septante » (70) vaches viennent ainsi de faire leur apparition à l’aéroport de Genève. « Après l’aéroport, elles seront exposées dans les rues et sur les quais » de la ville, explique la Tribune de Genève. Ces vaches en fibre de verre, qui coûtent 8.000 francs suisses pièce, ont été décorées par des artistes et seront vendues aux enchères au profit de deux associations caritatives. Elles ont toutes été acquises par des mécènes et des sponsors, ajoute le site de l’opérateur téléphonique suisse Swisscom, qui précise que le public sera invité pendant tout l’été à voter, « par SMS », pour ses vaches préférées. Ce concept de la CowParade a été lancé à Zurich en 1998 et a rencontré « un tel succès qu’il fut rapidement adopté par des villes telles que Chicago, New York, Londres, Bruxelles et Sydney », ajoute le site suisse. « Il s’est créé depuis de nombreux avatars de Cowparade, figurant alternativement des lapins, des singes ou des pélicans. Tous ont échoué. De fait, la vache est un animal aimé de tous. Sans atteindre le caractère sacré qu’elle revêt en Inde, elle jouit dans une bonne partie de l’occident d’une cote de sympathie unique en son genre », explique son inventeur, Pascal Knapp, au site professionnel Terre-Net. L’article, rédigé en août 2004 lors d’une expo de la CowParade à Prague, signale que 56 sculptures ont été « victimes d’actes de vandalisme » et que « des slogans politiques ont fait leur apparition » sur les vaches. Une vache a même été enlevée et a fait l’objet d’une revendication vidéo des ravisseurs qui estimaient que « la publicité ne sera jamais de l’art », selon un blogueur belge attentif, estimant cette parade à la fois « ridicule et amusante ».


Voir en ligne : Le site de la Cow Parade à Genève

Top