Accueil > Archives > 07 septembre 2005, Le Figaro, Sud Ouest, La Dépêche du Midi et 24heures (...)

07 septembre 2005, Le Figaro, Sud Ouest, La Dépêche du Midi et 24heures (Suisse)

mercredi 7 septembre 2005

Sud Ouest : OGM ou qualité ? Les réactions à l’article du Figaro estimant qu’un millier d’hectares de maïs OGM était cultivé « en secret » dans le sud ouest de la France a engendré de nombreuses réactions. « Les OGM à tout vent », s’inquiète le quotidien suisse 24heures, qui fait appel à Gilles-Eric Séralini pour souligner que « sur les champs ouverts, l’étanchéité totale est impossible ». La Dépêche du Midi se contente de constater en titre que « les OGM avancent masqués » alors que Sud Ouest dénonce dans un commentaire une « loi du silence » qui « n’est pas de nature à rassurer une population (...) majoritairement opposée aux OGM ». Le quotidien toulousain donne la parole à Alain Toppan, directeur des essais OGM de Biogemma, qui souligne que « les agriculteurs espagnols ont vu leur revenu croître » et qu’ils « ne traitent plus leurs terres avec des insecticides » depuis qu’ils utilisent des OGM à grande échelle (80.000 hectares). Son homologue bordelais a préféré mettre en avant la réaction de Philippe Martin, président (PS) du conseil général du Gers, qui réclame la levée de ce qu’il nomme « le secret-semence ». Plus surprenant, les responsables régionaux de la filière maïs, qui s’étaient toujours déclarés favorables aux OGM, semblent aujourd’hui se rallier aux arguments de M.Martin. Au nom d’une image de qualité à préserver, Alfred Porte-Laborde, de l’institut Arvalis, souligne que « c’est sur le maïs conventionnel que la région fonde sa réputation », alors que Christian Pees, président du groupe Euralis, précise que son groupe « ne collecte ni ne vend de semences OGM ». Le Figaro annonce aujoud’hui que la loi française sur les cultures OGM est attendue « « à l’automne » ».


Voir en ligne : Le président des Amis de la Terre, le Landais Christian Berdot, condamne "l’incivisme d’une poignée d’agriculteurs extrémistes"

Top