Accueil > Archives > 05 septembre 2007, Le Figaro, Metro, Chikungunya.net, Emilianet

05 septembre 2007, Le Figaro, Metro, Chikungunya.net, Emilianet

mercredi 5 septembre 2007

Chikungunya en Italie, le moustique mondialisé. Le virus du chikungunya, connu en France depuis l’épidémie qui avait frappé l’île de la Réunion en 2005/2006 (nos revues de presse de janvier et février 2006), a été localisé en Italie. La maladie a frappé plus d’une centaine de personnes en Emilie-Romagne, dans le nord du pays, annonce Le Figaro dès le 3 septembre, suite à une alerte émise par la direction générale de la santé française à l’attention des voyageurs revenant de cette région. Catherine Petitnicolas explique que le virus est transmis par le moustique-tigre, « installé dans la région d’Emilie Romagne riche en zones humides et marécageuses depuis plusieurs années ». La journaliste du Figaro ajoute que cette espèce de moustique « est également présent dans le sud de la France autour de Menton, de Bastia et plus récemment de Sainte-Maxime ». L’article se veut néanmoins rassurant, affirmant que le moustique fait l’objet en France d’une « surveillance particulière ». Metro se fait aujourd’hui plus inquiétant, annonçant en titre que « le chikungunya pourrait arriver en France ». Le quotidien gratuit publie une interview d’un chercheur du CNRS, Didier Raoult. Il affirme que le virus serait apparu en Italie par l’intermédiaire d’un touriste italien parti en Inde, ce qui n’était présenté que comme une hypothèse par Le Figaro. Le moustique-tigre, Aedes Albopictus, « c’est le Coca-Cola des moustiques » affirme Didier Raoult, expliquant qu’il s’est « répandu dans le monde entier grâce à la mondialisation ». Pas avare de formules, le président de l’Association des Victimes de l’Epidémie du Chikungunya, Jean-Hugues Mausole, présente ce moustique comme un « véritable B52 des virus et des épidémies ». Fondateur du site Internet chikungunya.net, M.Mausole affirme sous le nom de Jean-Hugues Mausy que le moustique « est également présent en Espagne, la Belgique, la Grèce, la Suisse et récemment l’Angleterre » et prévoit son débarquement prochain aux Etats-Unis. Il signale également, en se basant sur un site internet italien, qu’un vieil homme de 80 ans aurait succombé à la maladie en Italie.


Voir en ligne : Le site dédié au moutique-tigre par l’Entente Interdépartementale de Démoustication (EID Méditerranée)

Top