Accueil > Archives > 04 janvier 2005, Le Monde, Le Figaro, Libération

04 janvier 2005, Le Monde, Le Figaro, Libération

mardi 4 janvier 2005

Les éthers de glycol en procès. Le tribunal de grande instance de Paris examinait lundi la plainte d’une ouvrière qui accuse son ancien employeur de l’avoir exposée durant sa grossesse aux éthers de glycols. Ces produits toxiques auraient, selon elle, causé les handicaps de sa fille, résume Libération, qui titre sur la douleur d’une mère au tribunal. A l’inverse, Le Figaro propose un compte-rendu de l’audience qui insiste sur les antécédents familiaux de la plaignante "pointé" par l’employeur. Le Monde retient qu’il s’agissait du premier procès des éthers de glycol, présentés comme des solvants toxiques pour l’homme. Les plus toxiques sont toujours autorisés en milieu professionnel, insiste Hervé Kempf dans un article qui remonte au lancement de ces éthers par Union Carbide dans les années 30. Un dernier article de Paul Benkimoun revient sur deux études épidémiologiques qui ont montré les effets des éthers de glycol sur la qualité du sperme chez l’homme. Les résultats de l’étude menée sur une population féminine sont attendus avec impatience, conclut le journaliste médical du Monde. Un ancien employé d’IBM souffrant de stérilité avait déjà saisi la justice en novembre dernier, signale une dépêche de l’Associated Press sur le site du quotidien suisse 24 heures. Une dépêche AFP sur le site de l’Express signale enfin que la CFDT demande l’interdiction des éthers de glycol dans les entreprises. Le jugement sera rendu le 8 mars.


Voir en ligne : Des industriels plaident pour un usage contrôlé des éthers de glycol

Top