Accueil > Archives > 04 décembre 2006, Libération, La Toque Magazine, Témoignages, Le Messager et (...)

04 décembre 2006, Libération, La Toque Magazine, Témoignages, Le Messager et Walf Fadjri

lundi 4 décembre 2006

Des boulangers roulés dans la farine. Les préoccupations des boulangers ne sont pas identiques en France et en Afrique. Le choix d’une nouvelle mutuelle obligatoire par la confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie (CNBP) fait des mécontents, relate Libération, qui explique que les 140.000 patrons et salariés de France devront verser 20 euros de cotisations par mois à AG2R à compter du 1er janvier prochain. Sur son site, la CNBP explique que cette nouvelle couverture a été pensée pour les boulangers salariés, avec un accord qui « ressemble à ceux des grandes entreprises ». Le mécontentement semble le fait de petits artisans boulangers. « Il n’est pas question que je résilie le contrat que j’ai déjà à la Mapa, la mutuelle habituelle des boulangers », témoigne ainsi Frédéric Lapostole, un boulanger installé dans un petit village de Haute-Garonne, dans les colonnes de Libération. D’autres boulangers mécontents s’expriment dans le courrier des lecteurs de La Toque magazine, un mensuel professionnel édité dans le Vaucluse. A noter que le titre de Libération, qui évoque ces boulangers qui « veulent conserver leur santé », peut prêter à confusion. L’article ne fait nullement mention aux problèmes de santé causés par l’exposition quotidienne à la farine, « première cause d’asthme professionnel en France », comme le rappelait un article du quotidien réunionnais Témoignages en début d’année. En Afrique, les boulangers se disent surtout étranglés par l’augmentation du prix de la farine et la fixation, très politique, du prix du pain. Au Cameroun, les boulangers réclament d’augmenter le prix de la baguette de 150 à 200 Fcfa, dénonçant « le diktat des minotiers », rapporte Le Messager. Au Sénégal, une correpondante de Walf Fadjri raconte que les boulangers de Mbour ont observé 48 heures de grève pour augmenter le prix de la baguette de 150 à 160Fcfa.


Voir en ligne : Dossier sur l’asthme des boulangers sur le site de l’INRS (Institut national de recherche et sécurité)

Top