11/07/2008
Dans le cadre de "Ça ne mange pas de pain !" Mai 2008.

"La dentiste et la bio" (article original)

B. Sylvander

Il est parfois des expériences et situations insolites. L’anecdote que nous conte Bertil Sylvander, dans cette nouvelle chronique le Ventre du monde, est de celles-là.
Alors qu’il se trouve chez sa dentiste, à dévitaliser une molaire, la bouche "en carton pâte" sous l’effet de l’anésthésie, la discussion s’engage sur le sujet des consommateurs de produits issus de l’agriculture biologique. Qui sont-ils ? Et comment sont-ils perçus ?
Avec beaucoup d’humour, Bertil Sylvander nous raconte cette discussion a priori banale mais qui, décryptée avec le regard du sociologue, se rélève très instructive sur la perception ou l’opinion que nous pouvons avoir des "mangeurs bio".
Une chronique réalisée dans le cadre de l’émission "Ça ne mange pas de pain !" de la Mission Agrobiosciences, "On a bio dire, quel méli-mélo !", diffusée en mai 2008 sur Radio Mon Païs (90.1).
Vous pouvez aussi télécharger gratuitement l’Intégrale de cette émission spéciale, On a bio dire, quel méli-mélo !

La dentiste et la bio
Chronique le Ventre du Monde de Bertil Sylvander, mai 2008

"Me voici donc assis sur le fauteuil de ma dentiste. Tout le monde connaît cette situation, qui n’est guère agréable. On a toujours un peu peur de souffrir. Certes, aujourd’hui, la mortification est dépassée : la lutte contre la douleur est devenue socialement légitime et on peut espérer rencontrer des médecins qui acceptent de nous en dispenser.

Après quelques premiers soins, petite pause et voici qu’elle me questionne négligemment : « et ... que faites vous comme métier ? ». Je lui explique alors que je suis chercheur à l’INRA. Comme elle insiste pour en savoir plus, je lui précise que j’étudie la sociologie des consommateurs de produits biologiques (c’est ce que je faisais à l’époque). Cela m’amène incidemment à expliquer la nature et l’origine de l’agriculture biologique.

Elle ne répond rien et continue les soins. Cela dure assez longtemps. Elle est concentrée et silencieuse. En effet, dévitaliser une molaire, pour elle, c’est du boulot. Moi aussi, je suis concentré, car en ce qui me concerne, je ne suis pas très à l’aise. L’anesthésique ne produit pas tout à fait l’effet escompté et j’ai mal.

Au bout d’un moment, elle s’arrête, en sueur et fait une pause. C’est alors qu’elle me demande :
« Et... c’est qui les gens qui achètent des produits bio ? » 
Je lui réponds, avec ma bouche en carton pâte :
« D’après les études faites, ce sont principalement des retraités et catégories aisées d’âge moyen, des jeunes parents, des intellectuels, des cadres moyens de la santé, des artistes et surtout des enseignants ».
Je vois son visage se refermer et elle reprend son travail sans plus piper mot. Elle a achevé la première phase de nettoyage de la racine et commence à obturer les cavités. Au bout d’un moment, elle lâche en bougonnant :
« Ca ne m’étonne pas, dès qu’il y a un problème, c’est les enseignants ! »

Enfoncé dans mon fauteuil, me voici avec un sujet de réflexion en or. Pourquoi en effet a-t-elle associée de la sorte « produit bio », « problème » et « enseignants » ? Cette dame doit certainement avoir de mauvaises expériences avec le métier d’enseignant ! Mais à aucun moment nous n’avons évoqué le moindre « problème », à propos des produits bio. C’est donc elle, qui, entre nos deux moments de conversation, a ruminé sur le sujet et a fait cette association étrange : « la bio pose problème, les enseignants posent problème, donc il est logique que ces derniers mangent bio ».

Je risque quelques hypothèses. D’abord, les études font rarement apparaître de médecins dans la population des consommateurs de produits bio. Cela est peut-être du à leur formation scientifique. Peut-être est-ce aussi la marque d’une attitude essentiellement curative - et non préventive - par rapport à la santé.

Mais plus généralement, on peut dire - nous l’avons vu dans cette émission - que la bio pose problème à la société, d’une manière ou d’une autre et, certes, parfois maladroitement. On pourrait dire en outre que les enseignants (ou les chercheurs ?) sont payés à réfléchir ? Eux, ils posent des problèmes.
Et ma dentiste, dans sa phrase sibylline, vient de s’en faire l’écho.
Mais, plus légèrement, on peut aussi proposer l’interprétation psychanalytique : n’est elle pas en train de dévitaliser une racine ? "

Chronique le Ventre du monde de Bertil Sylvander

Télécharger l’Intégrale de l’émission spéciale, On a bio dire, quel méli-mélo ! dont est issue cette chronique Le Ventre du monde

Retouvez les autres chroniques le Ventre du monde de Bertil Sylvander publiées par le magazine Web de la Mission Agrobiosciences :

Chronique "Le Ventre du monde" de Bertil Sylvander, sociologue et économiste"

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications : Agriculture et Société Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : "OGM et Progrès en Débat" Des points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications : Sur le bien-être animal et les relations entre l’homme et l’animal Pour mieux comprendre le sens du terme bien-être animal et décrypter les nouveaux enjeux des relations entre l’homme et l’animal. Avec les points de vue de Robert Dantzer, Jocelyne Porcher, François Lachapelle... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : "Sciences-Société-Décision Publique"de la Conversation de Midi-Pyrénées. Une expérience pilote d’échanges transdisciplinaires pour éclairer et mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages « Science et Société » et contribuer à l’éclairage de la décision publique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens.
Les cahiers de l’Université des Lycéens, moment de rencontres entre des chercheurs de haut niveau, des lycéens et leurs enseignants. Des publications pédagogiques, agrémentées d’images et de références pour aller plus loin, qui retracent la conférence du chercheur et les questions des lycéens.
Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : L’agriculture et les bioénergies. Depuis 2005, nos articles, synthèses de débats, revues de presse, sélections d’ouvrages et de dossiers concernant les biocarburants, les agromatériaux, la chimie verte ou encore l’épuisement des ressources fossiles... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes publications Histoires de... »- Histoire de plantes (gui, luzerne, betterave..), de races animales, de produits (foie gras, gariguette...) pour découvrir leur origine humaine et technique et donc mieux saisir ces objets. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications. Sur l’eau et ses enjeux. De la simple goutte perlant au robinet aux projets de grands barrages, d’irrigations en terres sèches... les turbulences scientifiques, techniques, médiatiques et politiques du précieux liquide. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques. Pour tout savoir de l’avenir de ces produits, saisir les enjeux et les marges de manoeuvre possibles dans le cadre de la globalisation des marchés et des négociations au plan international. Mais aussi des repères sur les différents labels et appellations existants. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder aux Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant. De Budapest à Alger, en passant par la Turquie ou Saratov en Russie, le regard singulier d’un chercheur buissonnier en quête de sens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

Mot-clé Nature du document
A la une
LES CONTROVERSES DE MARCIAC Les actes, les lives…
  • Entre nature et technique, sommes-nous dans une guerre de positions ? Voir le site
  • Agroécologie, Biotech et ubérisation Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Dossier loup] Puisqu’il le faudra bien, parviendra-t-on à faire avec les loups ? (3) Voir le site
  • [Indicateurs]Vous avez dit MEANS ? Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

A propos du débat autour du glyphosate et plus largement des pesticides, visionner les entretiens réalisés lors du colloque Recherche Ecophyto sur AgrobiosciencesTV avec Philippe Billet, Dominique Desjeux, Claire Lamine, Antoine Messéan, Pierre Ricci....

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top