08/04/2011
Veille Alimentation et jeunesse (8 avril 2011)
Mots-clés: Goût

Alimentation : création d’un réseau national pour l’éducation au goût des jeunes


Comment éduquer les plus jeunes au goût et mutualiser les connaissances qui fleurissent, ici et là, sur les relations entre l’enfant et l’alimentation ? C’est tout l’enjeu du réseau national pour l’éducation au goût des jeunes qui a été lancé fin janvier, et dont les grands axes sont retracés dans l’article ci-dessous [1]. Où l’on peut lire, en substance, qu’il est urgent de démédicaliser le discours sur l’alimentation de l’enfant. Et de l’accompagner d’un débat alimentation et société.

La création d’un réseau national pour l’éducation au goût des jeunes. C’est cette volonté qui a conduit à l’organisation, par le pôle de compétitivité Vitagora, sous le haut patronage du Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du Territoire, et avec le support de l’Institut du Goût, d’un colloque qui s’est tenu les 27 et 28 janvier dernier à Paris. Marquant le lancement officiel de la création d’un réseau national pour l’éducation au goût des jeunes, ce colloque, qui a réuni de nombreux participants, aura été l’occasion de faire un point sur le sujet, avec une première journée qui proposait 5 conférences, et une seconde organisée autour de trois ateliers.

Dans le cadre de programmes comme EduSens, labellisé par Vitagora et financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), les chercheurs ont montré que l’éducation au goût influence l’émergence du comportement alimentaire des enfants. Appliquée dès le plus jeune âge, elle entraîne notamment une réduction de la néophobie, c’est-à-dire de la peur de goûter des aliments nouveaux, un stade par lequel passent les enfants entre trois et six ans. Parallèlement à ces travaux, les acteurs de l’éducation au goût ne cessent de développer et d’expérimenter sur le terrain, auprès des enfants, différentes approches pédagogiques innovantes, que ce soit sous la forme d’expériences sensorielles, d’ateliers culinaires, de contes gourmands, ou encore de jeux, de mises en situation et d’activités impliquant parfois les parents, voire de programmes conjuguant éducation sensorielle et nutritionnelle.

C’est dans ce contexte que s’est imposée progressivement l’idée de la création d’un réseau national pour l’éducation au goût des jeunes de 3 à 15 ans. Un réseau qui puisse permettre de fédérer l’ensemble des initiatives pédagogiques dans le domaine du goût mais aussi de partager les connaissances les plus récentes sur le goût et les comportements alimentaires et enfin de susciter l’émergence de projets coopératifs sur tout le territoire et faire progresser ainsi le niveau de l’éducation au goût en France. Présent à ce colloque, Jacques Puisais, le créateur des fameuses Classe du Goût, dans le courant des années 1970, s’est dit heureux de cette initiative. "L’idée de créer un réseau national s’inscrit en effet dans le prolongement, non seulement des Classes du Goût, mais aussi de la position de l’Unesco sur la place de la gastronomie et du bien manger, et plus généralement de l’importance du sensoriel, dans le patrimoine d’un pays", a-t-il expliqué.

L’enfant doit être au coeur du dispositif
C’est Vincent Boggio qui a eu la lourde tâche de conclure ces deux journées riches d’enseignements et d’échanges. Ce pédiatre dijonnais, qui soigne notamment des enfants présentant un excès de poids, et enseigne la physiologie depuis plus de trente ans, s’intéresse de près, en tant que chercheur, à l’alimentation de l’enfant. "La nutrition commence à la déglutition", a-t-il rappelé d’emblée, regrettant la confusion trop souvent faite entre alimentation et nutrition et la prééminence de cette dernière depuis une génération. "On a forcé le trait nutritionnel". Evoquant la composition du lait maternel, Vincent Boggio a expliqué qu’il ne fallait pas l’envisager uniquement comme un élément de régulation énergétique mais l’appréhender en termes de variations sensorielles, d’arômes et peut-être même de saveurs. "Ils se jouent dans la bouche des choses à côté desquelles il ne faut pas passer", a-t-il souligné.

Pour Vincent Boggio, l’éveil sensoriel doit être fondamentalement distingué de l’éducation nutritionnelle et de la prévention de l’obésité. "Il faut arrêter de tout mélanger. L’éveil sensoriel ne relève pas de la santé. Je propose donc la démédicalisation du discours sur l’alimentation de l’enfant normal", a déclaré ce pédiatre qui s’est dit par ailleurs choqué du gâchis qu’il observe en matière d’alimentation. "En redonnant une nouvelle valeur à l’alimentation, l’éducation sensorielle peut sans doute contribuer à une réduction de ce gâchis. Le repas partagé, c’est-à-dire où l’on mange ensemble, c’est peut-être aussi le repas où l’on ne jette pas", a-t-il ajouté.

D’où l’importance d’un réseau d’éducation au goût pour collaborer, mais aussi partager et mutualiser les connaissances et les compétences. Vincent Boggio propose trois pistes de réflexion. D’abord que les animateurs gardent toujours une activité de terrain. Ensuite que la remise en question soit permanente. Enfin, que le réseau ne fonctionne pas pour le réseau, l’enfant devant être au centre du dispositif. "La finalité de l’éveil sensoriel est que l’enfant devienne un mangeur, c’est-à-dire qu’il intègre les fonctions de l’alimentation de manière harmonieuse. Ce que certains appellent l’équilibre alimentaire correspond pour moi à une alimentation dans laquelle les aspects nutritionnels, sensoriels, conviviaux et symboliques sont équilibrés, c’est-à-dire ont chacun leur place", a conclu Vincent Boggio. Un très bel objectif pour un réseau naissant.

Rédacteur ADIT - Jean-François Desessard - email : jfd@adit.fr
Pour en savoir plus, contacter au CHU Dijon, Vincent.boggio
email : vincent.boggio@chu-dijon.fr

Sur ce thème de l’alimentation et des jeunes, on peut lire sur le site Web de la Mission Agrobiosciences :

Une information issue du BE France du 7 avril 2011

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société et Cancers et alimentation. Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « l’Alimentation en question dans "Ça ne mange pas de pain !" (anciennement "Le Plateau du J’Go"). Les actes de l’émission de la Mission Agrobiosciences sur l’actualité de Alimentation-Société diffusée sur Radio Mon Païs (90.1), les 3ème mardi (19h-20h) et mercredi (13h-14h) de chaque mois. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les publications de la Mission Agrobiosciences sur la Méditerranée : repères sur les enjeux agricoles et alimentaires, analyses géopolitiques. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « Agriculture et société » et Politique agricole commune : des publications pour mieux comprendre les ajustements successifs et les enjeux à l’horizon 2013 . Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edités par le magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : "OGM et Progrès en Débat" Des points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications : Sur le bien-être animal et les relations entre l’homme et l’animal Pour mieux comprendre le sens du terme bien-être animal et décrypter les nouveaux enjeux des relations entre l’homme et l’animal. Avec les points de vue de Robert Dantzer, Jocelyne Porcher, François Lachapelle... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : "Sciences-Société-Décision Publique"de la Conversation de Midi-Pyrénées. Une expérience pilote d’échanges transdisciplinaires pour éclairer et mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages « Science et Société » et contribuer à l’éclairage de la décision publique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens.
Les cahiers de l’Université des Lycéens, moment de rencontres entre des chercheurs de haut niveau, des lycéens et leurs enseignants. Des publications pédagogiques, agrémentées d’images et de références pour aller plus loin, qui retracent la conférence du chercheur et les questions des lycéens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes publications Histoires de... »- Histoire de plantes (gui, luzerne, betterave..), de races animales, de produits (foie gras, gariguette...) pour découvrir leur origine humaine et technique et donc mieux saisir ces objets. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes nos publications sur les Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques. Pour tout savoir de l’avenir de ces produits, saisir les enjeux et les marges de manoeuvre possibles dans le cadre de la globalisation des marchés et des négociations au plan international. Mais aussi des repères sur les différents labels et appellations existants. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : L’agriculture et les bioénergies. Depuis 2005, nos articles, synthèses de débats, revues de presse, sélections d’ouvrages et de dossiers concernant les biocarburants, les agromatériaux, la chimie verte ou encore l’épuisement des ressources fossiles... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications. Sur l’eau et ses enjeux. De la simple goutte perlant au robinet aux projets de grands barrages, d’irrigations en terres sèches... les turbulences scientifiques, techniques, médiatiques et politiques du précieux liquide. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder aux Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant. De Budapest à Alger, en passant par la Turquie ou Saratov en Russie, le regard singulier d’un chercheur buissonnier en quête de sens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

RECEVOIR GRATUITEMENT LA LETTRE ELECTRONIQUE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

Mot-clé Nature du document
A la une
LES CONTROVERSES DE MARCIAC Les actes, les lives…
  • Entre nature et technique, sommes-nous dans une guerre de positions ? Voir le site
  • Agroécologie, Biotech et ubérisation Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Dossier loup] Puisqu’il le faudra bien, parviendra-t-on à faire avec les loups ? (3) Voir le site
  • [Indicateurs]Vous avez dit MEANS ? Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

A propos du débat autour du glyphosate et plus largement des pesticides, visionner les entretiens réalisés lors du colloque Recherche Ecophyto sur AgrobiosciencesTV avec Philippe Billet, Dominique Desjeux, Claire Lamine, Antoine Messéan, Pierre Ricci....

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top