04/09/2006
Vient de paraître

Des scientifiques examinent le comportement des consommateurs en matière de développement durable

Le comportement des consommateurs contredit souvent leurs convictions personnelles. Ainsi, même ceux qui sont sensibles à l’écologie et aux aspects sociaux achètent parfois des produits créés dans des conditions ni particulièrement écologiques ni très sociales.

C’est dans ce contexte qu’a été lancée la nouvelle initiative du Ministère de l’enseignement et de la recherche (BMBF) intitulée "de l’information à l’achat : vers une consommation responsable et durable". Les scientifiques doivent non seulement étudier le processus décisionnel des acheteurs mais également mieux comprendre quelles motivations peuvent inciter les citoyens à adopter un comportement plus responsable en matière de consommation. Le BMBF finance cette initiative à hauteur de six millions d’euros.
Les projets subventionnés doivent notamment évaluer des enquêtes réalisées auprès des consommateurs pour comprendre leurs positions et leurs valeurs ainsi que leurs comportements en matière de consommation. Dans le même temps, ils doivent préciser dans quelles circonstances les acheteurs modifient leur comportement.
On sait déjà par exemple que les consommateurs semblent se débarrasser plus facilement de leurs vieilles habitudes en cas de changement important. Ainsi, pour des parents, la naissance du premier enfant peut être le facteur déclencheur pour modifier leur alimentation. Pour les personnes plus âgées, le passage à la retraite peut également changer les habitudes de consommation. D’autres paramètres comme les a priori conditionnés par le niveau de vie ainsi que les exigences sur la longévité des produits ou une vie plus saine peuvent encourager un comportement d’achat plus favorable au développement durable.
L’initiative fait partie de la priorité socio-écologique du programme cadre "recherche pour le développement durable" (FONA) qui intègre dans le processus de recherche des scientifiques mais également des panels de consommateurs, des écoles, des médias, des entreprises et des commerces.

Rédacteur : Anne-Claire Geffrier,

anne-claire.geffrier@diplomatie.gouv.fr

Pour en savoir plus sur cette étude :
Ingrid Balzer, GSF-Forschungszentrum für Umwelt und Gesundheit -

tél : +49 89 65 10 88 56 - email : ingrid.balzer@gsf.de

Paru dans le Bulletin électronique Allemagne du 25 août 2006

Cette information est un extrait du BE Allemagne numéro 299 du 25/08/2006 rédigé par l’Ambassade de France en Allemagne. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Mot-clé Nature du document
A la une
LES CONTROVERSES DE MARCIAC Les actes, les lives…
  • Entre nature et technique, sommes-nous dans une guerre de positions ? Voir le site
  • Agroécologie, Biotech et ubérisation Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Dossier loup] Puisqu’il le faudra bien, parviendra-t-on à faire avec les loups ? (3) Voir le site
  • [Indicateurs]Vous avez dit MEANS ? Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

A propos du débat autour du glyphosate et plus largement des pesticides, visionner les entretiens réalisés lors du colloque Recherche Ecophyto sur AgrobiosciencesTV avec Philippe Billet, Dominique Desjeux, Claire Lamine, Antoine Messéan, Pierre Ricci....

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top