05/03/2011
Revue de presse de la Mission Agrobiosciences. 6 mars 2011

Ça sent moins le gaz pour l’élevage (article revue de presse)

En ces temps où leurs activités se font souvent étriller du point de vue environnemental, deux nouvelles mettront peut-être un peu de baume au cœur aux éleveurs. S’il est établi que veaux, vaches et cochons sont responsables d’atteintes environnementales, un rapport récent de la Commission européenne indique que le cheptel européen reste bien en deçà de la moyenne mondiale en termes d’émission de gaz à effet de serre. Mieux, le lancement imminent d’un vaste projet international de recherches, coordonné par l’Inra, devrait permettre de mettre en place de nouvelles pratiques, adaptées au changement climatique mais aussi aux contextes économiques et sociaux des pays d’Europe, de l’Afrique du Nord et du Sud-Sahara ainsi que d’Amérique Latine. Revue de détail par la Mission Agrobiosciences

L’Europe boit du petit-lait

18% : c’est la part de l’élevage dans l’émission globale de gaz à effet de serre (GES) au plan planétaire - principalement du méthane et du dioxyde de carbone- soit plus que le poste des transports, selon les estimations de la FAO en 2006. Celle-ci a beau rappeler que ce secteur demeure crucial pour les pays en développement, faisant vivre un milliard de ses habitants, les chiffres alimentent les critiques sur la consommation de viandes et les conduites intensives.
C’est là que le récent rapport de la Commission européenne, ou plus exactement de son centre de recherche sur les GES, vient apporter un éclairage plus nuancé : au sein de l’espace communautaire, les activités d’élevage ne seraient en effet responsables « que » de 9,1% à 12,8% de ces émissions, ainsi que le relayait La France Agricole, le 4 mars dernier.
Une estimation qui se calque sur les méthodes de calcul (« Ruminair ») de la FAO : celle-ci prend en compte les émissions de l’ensemble de la filière, depuis la production d’engrais chimiques pour les cultures fourragères, jusqu’aux activités de transformation et de transport des produits animaux, en passant par la déforestation induite par l’extension des pâturages, le méthane dû à la fermentation entérique des ruminants ou encore les gaz émanant du fumier.
Sur cette base, ce seraient ainsi 661 millions de tonnes équivalent CO2 qui, dans l’Union Européenne, sont directement dus aux activités d’élevage. Mais autre fait notable : selon les espèces animales, les chiffres peuvent varier considérablement : c’est le cas si l’on compare entre la production de viande bovine qui atteint 22,2 kg équivalent CO2 par kg de viande et celle de la volaille ( 4 ,9 kg) ou même du porc (7,5 kg). Un écart dû notamment à l’absence ou non de fermentations entériques… La différence est tout aussi spectaculaire au sein d’une même espèce, selon que le cheptel est destiné à la boucherie ou voué à la traite : 2,9 kg pour les laits de chèvre et de brebis, contre 20,3 kg s’il s’agit de viande caprine ou ovine…Quant au lait de vache, il bat tous les records de « propreté » avec des émissions moyennes de 1,4 kg équivalent CO2 .

Quel élevage pour demain ?

Des estimations qui pourraient être affinées et améliorées à l’issue du projet que viennent de lancer 25 instituts de recherche publics et privés d’Europe, du Brésil et d’Afrique (1), coordonnés par l’Inra : « Animal change : quel élevage pour demain ? ».
La toile de fond, que rappellent les sites de Maxisciences et de Romandie news : d’une part le bond de 70% que devrait faire la demande alimentaire mondiale d’ici 2050 selon la Fao, ce qui conduirait à doubler la production de viande et de lait. D’autre part, le changement climatique, qui pourrait fragiliser encore plus la sécurité alimentaire, notamment par le développement de nouvelles maladies animales.
Lancé officiellement le 22 mars prochain, lors d’un séminaire réunissant tous les participants dans le sud de la France, ce projet prévu sur quatre ans devrait ainsi proposer des actions pour réduire les GES et adapter les élevages aux nouvelles conditions climatiques tant en Europe, qu’au Maghreb, en Afrique sub-saharienne et en Amérique latine. Selon Jean-François Soussana, directeur scientifique "Environnement" de l’Institut national de recherche agronomique (Inra), l’élevage, actuellement responsable de 65% des émissions de dioxyde d’azote et de 37% du méthane dans le monde, n’en est pas moins est vital pour les pays en développement où la demande sera la plus forte. "Le Brésil notamment, souligne-t-il, s’est déjà engagé à mener une agriculture à bas carbone »
Tous ces paramètres, y compris énergétiques, économiques et sociaux, seront ainsi intégrés dans une série de scénarios et de modèles, associés à des expérimentations, voire des actions de coopération avec les petits éleveurs de pays en voie de développement.

(1) Institut National de la Recherche Agronomique, Aarhus University, Irish Agriculture and Food Development Authority, Universidad Politécnica de Madrid, Aberystwyth University, Stichting Dienst Landbouwkundig Onderzoek, Institute of Botany and Ecophysiology, Szent Istvan University, Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement, Federal Department of Economic Affairs – Agroscope Swiss Federal Research Station, Scottish Agricultural College, Commissariat à l’Énergie Atomique, International Institute for Applied Systems Analysis, INRA Transfert, PROVIMI, FertiPrado, Universidade Federal do Rio Grande do Sul, Empresa Brasileira de Pesquisa Agropecuária, Institut National de Recherches Agronomiques de Tunisie, Institut Sénégalais de Recherches Agricoles, University of Pretoria, International Livestock Research Institute, AgResearch New Zealand – Greenhouse Gas Research Centre, European Federation of Animal Science, Food and Agriculture Organization of the United Nations, European Commission - DG Joint Research – Institute for Environment and Sustainability.

Sur ce thème, on peut lire sur le magazine Web de la Mission Agrobiosciences (publications originales, accessibles gratuitement)  :

Accéder à toutes les publications : Sur le bien-être animal et les relations entre l’homme et l’animal Pour mieux comprendre le sens du terme bien-être animal et décrypter les nouveaux enjeux des relations entre l’homme et l’animal. Avec les points de vue de Robert Dantzer, Jocelyne Porcher, François Lachapelle... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

La France Agricole, Maxisciences, Romandie News.

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société et Cancers et alimentation. Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « l’Alimentation en question dans "Ça ne mange pas de pain !" (anciennement "Le Plateau du J’Go"). Les actes de l’émission de la Mission Agrobiosciences sur l’actualité de Alimentation-Société diffusée sur Radio Mon Païs (90.1), les 3ème mardi (19h-20h) et mercredi (13h-14h) de chaque mois. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les publications de la Mission Agrobiosciences sur la Méditerranée : repères sur les enjeux agricoles et alimentaires, analyses géopolitiques. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « Agriculture et société ». Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edités par le magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : "OGM et Progrès en Débat" Des points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications : Sur le bien-être animal et les relations entre l’homme et l’animal Pour mieux comprendre le sens du terme bien-être animal et décrypter les nouveaux enjeux des relations entre l’homme et l’animal. Avec les points de vue de Robert Dantzer, Jocelyne Porcher, François Lachapelle... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : "Sciences-Société-Décision Publique"de la Conversation de Midi-Pyrénées. Une expérience pilote d’échanges transdisciplinaires pour éclairer et mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages « Science et Société » et contribuer à l’éclairage de la décision publique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens.
Les cahiers de l’Université des Lycéens, moment de rencontres entre des chercheurs de haut niveau, des lycéens et leurs enseignants. Des publications pédagogiques, agrémentées d’images et de références pour aller plus loin, qui retracent la conférence du chercheur et les questions des lycéens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes publications Histoires de... »- Histoire de plantes (gui, luzerne, betterave..), de races animales, de produits (foie gras, gariguette...) pour découvrir leur origine humaine et technique et donc mieux saisir ces objets. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes nos publications sur les Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques. Pour tout savoir de l’avenir de ces produits, saisir les enjeux et les marges de manoeuvre possibles dans le cadre de la globalisation des marchés et des négociations au plan international. Mais aussi des repères sur les différents labels et appellations existants. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : L’agriculture et les bioénergies. Depuis 2005, nos articles, synthèses de débats, revues de presse, sélections d’ouvrages et de dossiers concernant les biocarburants, les agromatériaux, la chimie verte ou encore l’épuisement des ressources fossiles... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications. Sur l’eau et ses enjeux. De la simple goutte perlant au robinet aux projets de grands barrages, d’irrigations en terres sèches... les turbulences scientifiques, techniques, médiatiques et politiques du précieux liquide. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder aux Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant. De Budapest à Alger, en passant par la Turquie ou Saratov en Russie, le regard singulier d’un chercheur buissonnier en quête de sens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

RECEVOIR GRATUITEMENT LA LETTRE ELECTRONIQUE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

Mot-clé Nature du document
A la une
LES CONTROVERSES DE MARCIAC Les actes, les lives…
  • Entre nature et technique, sommes-nous dans une guerre de positions ? Voir le site
  • Agroécologie, Biotech et ubérisation Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Dossier loup] Puisqu’il le faudra bien, parviendra-t-on à faire avec les loups ? (3) Voir le site
  • [Indicateurs]Vous avez dit MEANS ? Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

A propos du débat autour du glyphosate et plus largement des pesticides, visionner les entretiens réalisés lors du colloque Recherche Ecophyto sur AgrobiosciencesTV avec Philippe Billet, Dominique Desjeux, Claire Lamine, Antoine Messéan, Pierre Ricci....

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top