29/04/2013
Contribution aux 19èmes Controverses Européennes de Marciac

La Norme est morte, vive la Norme !

Afin de nourrir la réflexion des prochaines Controverses européennes de Marciac, "Agriculture, environnement et société : quels mondes construisent les normes ?", qui se dérouleront les 30 et 31 juillet prochains à Marciac (Gers), la Mission Agrobiosciences ouvre un espace de contributions écrites. Une invite à apporter son point de vue, son analyse ou ses questionnements, que l’on soit agriculteur, chercheur, formateur, étudiant, responsable de structures associatives, professionnelles ou administratives... voire "simple" citoyen. L’ensemble des textes sera non seulement publié sur le site, mais également diffusé lors des Controverses en version papier.
Après le témoignage de Patrick Oger. sur les paradoxes d’ un élevage de porcs à zéro rejet dans l’environnement, voici la "libre contribution", selon ses mots, de Jean-Pierre Tillon, qui nous emmène sur les chemins de l’histoire et de l’étymologie pour mieux mettre en relief le caractère transitoire des normes.

Jean-Pierre Tillon :

« Lorsqu’un roi mourait et que son successeur allait devenir roi à son tour, la Cour de France résonnait d’un cri : "Le Roi est mort, vive le Roi !"

Cette contradiction n’en est pas vraiment une : le symbole de l’unité du royaume persistant par-delà les générations, chacun est rassuré ; une nouvelle ère vient de s’ouvrir… et tous les espoirs semblent permis ; quant à Ernst Kantorowicz, dans son ouvrage de référence "Les deux corps du Roi" (Paris, Gallimard 1989), il utilise "cette métaphore pour signifier que le Roi possèderait deux corps : l’un naturel, mortel, soumis aux infirmités, aux tares de l’enfance et de la vieillesse ; l’autre surnaturel, immortel, entièrement dépourvu de faiblesse, ne se trompant jamais et incarnant le royaume tout entier".

Dans le fond, la Norme investie par les uns et par les autres de ces attributs que l’on prêtait naguère au Roi (pérennité, destinée, souveraineté) n’en est pas moins mortelle, c’est-à-dire remplaçable.

Ce caractère provisoire n’est-il pas consubstantiel à la Norme elle-même, fruit d’un compromis entre les signataires ? Là encore l’Histoire nous convoque pour nous rappeler que nombre de Traités… ont institué des Normes. Les traités de Westphalie (1648) n’ont pas seulement mis fin à la Guerre de Trente Ans et à la Guerre de Quatre-Vingts Ans, mais ils ont organisé l’exercice du pouvoir dans l’espace européen jusqu’en 1806…

Que construisent les Normes environnementales dans le champ de l’Agriculture ? A mon sens, elles sont l’une des formes que doit prendre le dialogue entre les parties prenantes pour favoriser l’évolution vers une agriculture répondant à des attentes variées et souvent contradictoires. Leur caractère provisoire, souligné dans ce texte, et leur portée symbolique (du grec "jeter (le javelot) dans la même direction") jalonnent des étapes et obligent à des bilans de trajectoire…

Trop souvent les Normes constituent des champs clos, "lieux fermés de barrières où se tiennent des tournois"…

Je préfèrerai parler d’étapes, au sens du Tour de France : "Vivement la prochaine…" ! »

23 avril 2013.


Retrouvez les autres interventions de Jean-Pierre Tillon lors des précédentes éditions de Marciac, dont celle d’août 2011 :

Accéder aux modalités de l’appel à contributions :
Que construisent les normes environnementales dans le champ de l’agriculture ?

Consulter le programme des 19èmes Controverses européennes de Marciac : Agriculture, environnement et société : quels mondes construisent les normes ?

Jean-Pierre Tillon, Union coopérative InVivo

Accéder à toutes les publications de la Mission Agrobiosciences sur les thèmes de  :
Alimentation et Société ; Cancers et alimentation ; Obésité ; Consommation & développement durable ; Lutte contre la faim ; Crises alimentaires ; "Ça ne mange pas de pain !" ; Méditerranée ; Agriculture et société ; Politique agricole commune ; OGM et Progrès en Débat ; Les relations entre l’homme et l’animal ; Sciences-Société-Décision Publique ; Science et Lycéens ; Histoires de... ; Produits de terroir ; Agriculture et les bioénergies ; Les enjeux de l’eau ; Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant.

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

RECEVOIR GRATUITEMENT LA LETTRE ELECTRONIQUE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

Mot-clé Nature du document
A la une
LES CONTROVERSES DE MARCIAC Les actes, les lives…
  • Entre nature et technique, sommes-nous dans une guerre de positions ? Voir le site
  • Agroécologie, Biotech et ubérisation Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Dossier loup] Puisqu’il le faudra bien, parviendra-t-on à faire avec les loups ? (3) Voir le site
  • [Indicateurs]Vous avez dit MEANS ? Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

A propos du débat autour du glyphosate et plus largement des pesticides, visionner les entretiens réalisés lors du colloque Recherche Ecophyto sur AgrobiosciencesTV avec Philippe Billet, Dominique Desjeux, Claire Lamine, Antoine Messéan, Pierre Ricci....

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top