prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
"Ça ne mange pas de pain !"
Salon International de la Qualité Alimentaire (SISQA)
Publications
Les recettes de Fernand Cousteaux
En collaboration
Nos sélections
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Dans le cadre de "Ça ne mange pas de pain !" Juin 2008
Tâter un "calendos" (article original)
Chronique le Ventre du monde, de Bertil Sylvander, économiste, sociologue
Copyright winewriter. wordpress. com/

Dans cette nouvelle chronique le Ventre du monde, l’économiste et sociologue Bertil Sylvander décrypte un geste du quotidien d’apparence anodine : tâter le camembert. Derrière ce petit rituel, tout le monde vous dira qu’il cherche à savoir si le camembert "est fait". Mais lorsque nous posons notre pouce sur la pâte parfois molle, parfois dure, testons-nous vraiment la même chose ?

Cette chronique a été diffusée sur Radio Mon Païs (90.1) dans le cadre de l’émission radiophonique de la Mission Agrobiosciences, "Ça ne mange pas de pain !" de juin 2008 : "Cantines : à l’école de nos craintes". Vous pouvez accéder à l’Intégralité de cette émission en cliquant ICI

 

Tâter un "calendos"
Chronique le Ventre du monde de Bertil Sylvander

"Pour célébrer la récente décision de l’Institut National des Appellations d’Origine et de la Qualité maintenant le principe du camembert AOC au lait cru, je vais vous parler aujourd’hui de ce fromage.
Quand on se rend dans un supermarché, il arrive encore assez souvent que l’on assiste à la scène suivante. Un(e) consommateur (-trice) s’approche du rayon des fromages, s’empare d’un camembert, l’ouvre, tâte la pâte, referme la boite et recommence l’opération jusqu’à satisfaction. Beaucoup parmi vous ont certainement cédé à ce petit « rituel du camembert » ?
En effet, « tâter un camembert » est un geste quasi ancestral, comme faire se refléter un vin à la lumière du jour. Ils font partie des rituels qui marquent l’appartenance à notre culture, comme faire des crêpes à la chandeleur, cacher des œufs dans le jardin à Pâques, faire des cadeaux de Noël ou demander à la petite souris d’échanger une dent contre une pièce de monnaie.
Si vous demandez aux gens pourquoi ils font ce geste, ils vous répondront fort gravement qu’ils « testent la pâte ». Oui, sans doute, on peut les croire : c’est ce qu’ils croient faire. Mais il y a des raisons de penser qu’ils font ce geste sans trop savoir pourquoi ils le font !
Il y a quelques années, j’ai demandé (il ne s’agit pas d’une recherche à proprement parler), à des personnes âgées si elles faisaient ce geste de tâter le camembert. Elles m’ont répondu, presque unanimement, qu’elles vérifiaient si le camembert « était fait ». Allant plus loin, je leur demandais ce que cela signifiait. Elles me répondaient invariablement : « je le tâte pour voir s’il est bien souple ». J’ai posé la même question à de jeunes consommateurs, qui eux aussi « tâtent le camembert » avant de l’acheter. Que m’ont-ils répondu ? « je le tâte pour voir s’il est bien élastique ». Et là est toute la nuance !
Jadis, les consommateurs enfonçaient le pouce dans la pâte et ils vérifiaient, sans vraiment formaliser leur geste, qu’elle mettait un certain temps à remonter. Les technologues nous disent que le remplissage du moule en quatre coups de louche au minimum d’un lait cru provoque l’apparition de couches de caillé distinctes, qui s’écrasent sous le doigt et remontent, un peu comme une pile de tissus. C’est bien ce que testent les amateurs de camembert traditionnel. Aujourd’hui, les jeunes consommateurs prétendent faire le même geste et vérifient, disent-ils, l’élasticité du fromage, qui est au contraire obtenu par remplissage du moule en continu par un lait homogénéisé et thermisé (marque d’un processus industriel).
Ainsi, les consommateurs font-ils tous le même geste et croient tous tester la même chose. Or les anciens, qui achètent en majorité du camembert AOC au lait cru, en testent la souplesse et les jeunes, qui achètent du camembert industriel, en testent l’élasticité.
Ainsi lorsqu’on croit en l’immuabilité de la culture, au-delà des modes passagères et des évolutions des mœurs, on ignore trop ce petit geste anodin de « tâter le camembert », qui semble fédérer les générations, mais qui cache un manque de communication flagrant !
Et si cette histoire est vraie pour le moindre petit camembert, ne pensez vous pas qu’on peut s’inquiéter lorsqu’on croit dialoguer à propos de l’évolution de l’alimentation dans son ensemble, mais aussi de questions plus générales, comme l’autorité à l’école, la démocratie, la liberté de la presse, etc.
Alors, que le geste de tâter du camembert nous alerte sur nos illusions sociologiques !"

Chronique le Ventre du Monde de Bertil Sylvander, émission de juin 2008, "Cantines : à l’école de nos craintes".

Télécharger l’Intégrale de l’émission "Cantines : à l’école de nos craintes"

Lire sur le magazine Web de la Mission Agrobiosciences (publications originales) :

- "Roquefort : une performance scientifique, technologique et humaine", table ronde avec Francis Barrillet, chercheur à l’Inra, et Stéphane Murcia, fromager, dans le cadre de "Ça ne mange pas de pain !" (anciennement le Plateau du J’Go) d’avril 2007
- "Les appellations d’origine sont-elles prémunies contre la standardisation mondiale ?", Table ronde animée par Bertil Sylvander avec Léo Bertozzi, directeur général du consortium Parmegiano-Reggiano, et Arño Cachenaut, producteur fermier, co-fondateur de l’AOC Ossau-Iraty. 10è Université d’Eté de l’Innovation Rurale,"Dans le champ des agricultures du monde, quel destin pour les agricultures d’ici ?"
- "Histoire de... l’Aubrac", entretien avec André Valadier, responsable de la Coopérative Fromagère « Jeune Montagne » à Laguiole.

"Ça ne mange pas de pain !" (anciennement le Plateau du J’Go) est une émission mensuelle organisée par la Mission Agrobiosciences pour ré-éclairer les nouveaux enjeux Alimentation-Société. Enregistrée dans le studio de Radio Mon Païs (90.1), elle est diffusée sur ses ondes les 3ème mardi (17h30-18h30) et mercredi (13h-14h) de chaque mois. L’émission peut aussi être écoutée par podcast à ces mêmes dates et heures. Pour En savoir plus....

A l’issue de chaque émission, le magazine Web de la Mission Agrobiosciences édite l’Intégrale, une publication d’une dizaine de pages, téléchargeable gratuitement. Retrouvez Toutes les Intégrales de "Ça ne mange pas de pain !" mais aussi toutes les chroniques et tables rondes.

Accéder à toutes les publications Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques. Pour tout savoir de l’avenir de ces produits, saisir les enjeux et les marges de manoeuvre possibles dans le cadre de la globalisation des marchés et des négociations au plan international. Mais aussi des repères sur les différents labels et appellations existants. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « l’Alimentation en question dans "Ça ne mange pas de pain !" (anciennement "Le Plateau du J’Go"). Les actes de l’émission de la Mission Agrobiosciences sur l’actualité de Alimentation-Société diffusée sur Radio Mon Païs (90.1), les 3ème mardi (17h30-18h30) et mercredi (13h-14h) de chaque mois. Revues de presse et des livres, interviews et tables rondes avec des économistes, des agronomes, des toxicologues, des historiens... mais aussi des producteurs et des cuisiniers. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les publications : Agriculture et Société Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : "OGM et Progrès en Débat" Des points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications : Sur le bien-être animal et les relations entre l’homme et l’animal Pour mieux comprendre le sens du terme bien-être animal et décrypter les nouveaux enjeux des relations entre l’homme et l’animal. Avec les points de vue de Robert Dantzer, Jocelyne Porcher, François Lachapelle... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : "Sciences-Société-Décision Publique"de la Conversation de Midi-Pyrénées. Une expérience pilote d’échanges transdisciplinaires pour éclairer et mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages « Science et Société » et contribuer à l’éclairage de la décision publique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens.
Les cahiers de l’Université des Lycéens, moment de rencontres entre des chercheurs de haut niveau, des lycéens et leurs enseignants. Des publications pédagogiques, agrémentées d’images et de références pour aller plus loin, qui retracent la conférence du chercheur et les questions des lycéens.
Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : L’agriculture et les bioénergies. Depuis 2005, nos articles, synthèses de débats, revues de presse, sélections d’ouvrages et de dossiers concernant les biocarburants, les agromatériaux, la chimie verte ou encore l’épuisement des ressources fossiles... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes publications Histoires de... »- Histoire de plantes (gui, luzerne, betterave..), de races animales, de produits (foie gras, gariguette...) pour découvrir leur origine humaine et technique et donc mieux saisir ces objets. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications. Sur l’eau et ses enjeux. De la simple goutte perlant au robinet aux projets de grands barrages, d’irrigations en terres sèches... les turbulences scientifiques, techniques, médiatiques et politiques du précieux liquide. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder aux Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant. De Budapest à Alger, en passant par la Turquie ou Saratov en Russie, le regard singulier d’un chercheur buissonnier en quête de sens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

 

 

Dans cette rubrique

Huile de palme et Nutella, ces débats qui font tâche...
Alimentation et société. Glanage : quand les glaneurs se passent de blé (chronique originale)
Alimentation et société. "Jardins ouvriers, familiaux, collectifs. Ces mots qui prennent racine" (interview originale)
Nutrition du bétail : faut-il tout envoyer paître ? (interview originale)
L’innovation s’accroche aux branches (interview originale)
Quand les plantes s’acclimatent (entretien original)
L’épicerie mozabite (chronique originale)
Aux tables de la frugalité (entretien original)
La frugalité pour nouvelle religion ? (entretien original)
Les scouts sont de grands sportifs ! (chronique originale)
La sobriété heureuse ou comment rester sur sa soif ? (entretien original)

Les contre-performances des boissons énergisantes (interview originale)


Nutrition et activité physique : on ne joue pas tous dans la même catégorie (entretien original)
Les athlètes de l’Antiquité à nos jours : Les champions de la grande bouffe. (chronique originale)
Alimentation-santé : quand Bleu Blanc Cœur veille aux grains (interview originale)

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr