prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
La Conversation de Midi-Pyrénées
Université des lycéens
Propos Epars
Diffusion sur Radio FMR
Les billets
Les entretiens
Les chroniques
Publications
En collaboration
Nos Sélections
Culture scientifique en Midi-Pyrénées
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?
Les vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017, à Marciac (Gers)
Les 23èmes Controverses européennes de Marciac
en savoir+
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Parution
Eleveurs et animaux, réinventer le lien
Par Jocelyne Porcher. Ed. PUF / Le Monde. 2003.

"En moins de cinquante ans, l’élevage en France a été transformé en un ensemble d’activités de "productions animales" identiques dans leurs objectifs et dans l’essentiel de leurs moyens à d’autres productions industrielles. Cette évolution a conduit, grâce à l’appui des scientifiques, à réduire l’élevage à sa seule rationalité économique, et à convertir les éleveurs en producteurs de biens d’origine animale.

 

Si la réussite quantitative de cette transformation est indéniable, son échec est par ailleurs patent. En occultant les rationalités relationnelles de l’élevage qui fondent et justifient notre lien aux animaux, les "productions animales" ont anéanti le sens même de cette relation et construit un rapport aux animaux d’élevage basé sur une exploitation sans merci et sur le déni du lien. Contre la souffrance, les éleveurs témoignent de leur attachement à leurs animaux et de la place de l’affectivité et de la communication dans leur travail. Contre un monde désincarné et désanchanté, dans lequel "on produit des cochons comme on produit des chaussures", c’est-à-dire ici ou ailleurs, et contre une société dans laquelle ni les éleveurs ni leurs animaux n’auront bientôt plus aucune place, il nous appartient collectivement d’apprendre à travailler avec les animaux d’élevage autrement, de réinventer le lien."
Préface de Boris Cyrulnik.
Table des matières : De l’élevage aux productions animales ou l’effacement du lien dans l’organisation du travail ; Le "bien être animal" : une fausse question ; De l’amitié avant toute chose ; Souffrance et plaisir au travail ; Entre éleveurs et animaux : paroles, signes et sens ; Etre éleveur, c’est créer des liens.

Jocelyne Porcher est docteur en sciences animales. Elle s’est engagée dans une démarche de recherche après avoir été éleveuse et technicienne agricole.

 

 

Dans cette rubrique

Les animaux sont dans la place. La longue histoire d’une cohabitation
Inscrivez-vous au Forum-débat
Le Bien-être animal, de la Science au Droit
Eté en Méditerranée : observez la Scamonée !

Quand les OGM en voient de toutes les couleurs


Les abeilles, on en parle beaucoup, et pour cause !
Je suis Charlie
Réduction, pour des raisons économiques et environnementales, de la dépendance de l’agriculture aux engrais et aux pesticides par Guillaume Bécard, Laboratoire de Recherche Sciences Végétales (LRSV) UMR5546 CNRS/Univ.Paul Sabatier
La légitime récompense de Jean Tirole
Portraits : regards sur l’animal et son langage
Colloque. « Des animaux et des hommes. Héritages partagés, futurs à construire » (annonce)
Vivre avec le loup ? Trois mille ans de conflits
A l’avant garde du quantified self : les biohackers
Gaz de schiste : fractures ouvertes (article revue de presse)
L’économie circulaire, une idée qui passe en boucle ? (article de revue de presse)

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr